Le magazine gratuit de la salle d’attente
Bimestriel - 52 pages
Format 200 x 260 mm

Diffusion : 300 000 exemplaires
dans les cabinets médicaux
et les lieux de santé








Plan du site
Mentions légales
Ce mois-ci

numéro > 47

bien_sur_sante_information_magazine
re
bien_sur_sante_information_magazine

mots clé : cancer, cancer du sein, dépistage, INCA, femme, cancer de la femme

Pour la septième année consécutive, les Pouvoirs publics mènent campagne pour favoriser le dépistage du cancer du sein. Surprise – bonne  surprise – en 2010, la prévention  réconcilie enfin l’amour et la raison !

Depuis 2004, le programme national de dépistage organisé du cancer du sein permet aux femmes de 50 à 74 ans de bénéficier tous les deux ans d’un dépistage de grande qualité.

Après sept années de campagne, 53% d’entre elles ont choisi de profiter de cette opportunité. C’est beaucoup - car il s’agit d’une démarche totalement volontaire - et c’est très peu – compte tenu du fait que le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez la femme.

Paradoxe ? Alors qu’il est si facile de vérifier qu’on n’est pas exposée à un risque, bon nombre de celles qui pourraient s’en assurer font pourtant encore l’impasse sur le moyen qui leur est offert…

Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point…

L’Institut national du Cancer (InCA) a parfaitement compris que ce paradoxe était le véritable obstacle au développement du dépistage. D’un côté, il y a la raison, celle que l’on a toujours l’impression d’écouter dans notre intérêt, mais de l’autre, il y a toutes les mauvaises raisons, celles auxquelles on a aussi parfois tendance à céder sans en être trop fières et qui finissent quand même par l’emporter.

Il n’avait pas tort, ce cher Blaise Pascal, en affirmant « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point ». D’accord, depuis le XIIème siècle et après quelques générations de philosophes qui se sont succédé, on a appris à faire la part des choses. Il n’est pas vraiment nécessaire d’avoir le bac pour comprendre que nos comportements ne sont pas toujours dictés par la sagesse.

/>
/>